12 BONNES RAISONS DE FAIRE DES EXPOSITION “HORS LES MURS” 

Faire une exposition « hors les murs » c’est un peu comme un tableau de Magritte : c’est s’ouvrir à une réalité qu’il faut savoir imaginer comme si personne ne l’avait imaginé avant vous.
Depuis 2016, le « hors les murs » est entré par la grande porte dans le rapport « Musée du XXIe siècle ». Ne s’opposant pas au « in situ », le « hors les murs » est à considérer comme un outil que l’on utilise pour une (ou plusieurs) bonne raison.
  • La démocratisation culturelle

    Lorsque l’on réalise un projet hors les murs, l’objectif idéologique de démocratisation culturelle est important. En effet, ce type de projet porte de façon intrinsèque l’objectif de favoriser l’épanouissement personnel (la créativité, la rencontre, l’expérimentation, la prise de parole, la rêverie, l’apprentissage, etc.) il porte, de fait, des valeurs humanistes nécessaire et bénéfique à la société. 

    Enfin, bien sûr, rapprocher la culture des publics qui en sont éloignés ne peut qu’etre vecteur d’émancipation pour la population. 

  • Augmenter votre visibilité

    Bien sûr, s’exporter hors de ses murs est aussi un moyen de se faire connaître. Présenter des œuvres dans un autre lieu ou dans un espace public, c’est un vecteur de diffusion de l’image de marque de votre institution. De part sa nature, l’espace public est également largement fréquenté ce qui rends la démarche de communication pertinente.

     

  • Travaux ? Pandémie ?
    Travaux, fermeture temporaire ou définitive, pandémie ? Aujourd’hui, en France et ailleurs, bien des collections sont inaccessibles. Une exposition hors les murs c’est aussi un outil pour continuer à faire vivre ses œuvres alors que son musée est inaccessible. L’objectif dans ce cas est de ne pas rompre le lien « social » avec ses visiteurs. À l’instar du succès que connaissent les visites des réserves des musées (le backstage), lutter pour faire vivre toutes ses collections est plus que jamais d’actualité.
  • Teaser vos expositions

    Lorsque l’action hors les murs est prononcée en amont de l’ouverture d’un événement, il peut alors servir de « teaser » d’exposition temporaire. Le bon outil au bon endroit est un moyen efficace de faire connaître son offre et de la partager avec le plus grand nombre.

  • Présenter des œuvres inconnues

    Aujourd’hui, nous le savons, les réserves de nos musées regorgent de trésors. En moyenne, 85% des collections des musées de France ne sont pas visibles. Présenter des collections dans des expositions hors les murs c’est ouvrir cette boîte de Pandore !

  • S’ouvrir aux partenariats

    Travaux, fermeture temporaire ou définitive, pandémie ? Aujourd’hui, en France et ailleurs, bien des collections sont inaccessibles. Une exposition hors les murs c’est aussi un outil pour continuer à faire vivre ses œuvres alors que son musée est inaccessible. L’objectif dans ce cas est de ne pas rompre le lien « social » avec ses visiteurs. Lutter pour la vie de la collection est plus que jamais d’actualité.

  • Zone de tests
    Utiliser un nouvel outil comme le hors les murs, c’est aussi s’offrir un espace de liberté. En effet, sortir de chez soi, c’est se permettre d’envisager de nouvelles choses, de tester des idées qui nous trottent dans la tête, mais qui, pour 1001 raisons, n’ont jamais été mises en œuvre. Pourtant c’est sûr : c’est l’idée du siècle !
    D’ailleurs, les actions hors les murs ont souvent pour conséquence de venir nourrir les réflexions et obtiennent des résultats in situremarquable.
  • Modernité et innovation

    Comme le prouve le rapport “Musées du XXIe siècle”, une exposition hors les murs, l’ouverture de ses collections, leur démocratisation est un moyen de s’inscrire dans l’avenir des musées. Cet avenir est lié à l’innovation, à la création et aux nouvelles tendances de la société dont il est important de tenir compte. Les rues représentent des endroits avec une fréquentation haute et une accessibilité illimitée. Ce qui en fait un lieu parfait pour montrer une partie de ses collections.

  • (Re)donner du sens aux œuvres

    Une œuvre dans un espace public c’est comme passer de la 2D à la 3D : une nouvelle perspective s’ouvre. En effet, la majorité des œuvres présentées dans un musée sont naturellement extraites de leur cadre de présentation initial. Le hors les murs n’est-il pas un moyen de rapprocher l’œuvre de son contexte ou d’en créer un nouveau ?

  • Conquérir le cœur de nouveaux visiteurs

    Qu’on le veuille ou non, un musée fonctionne aujourd’hui bien souvent en « vase clos ». Ce sont des publics, toujours les mêmes, habitués aux codes muséaux, qui profitent des bienfaits des musées. L’exposition hors les murs vous permettra de présenter votre offre et vos collections à de nouveaux publics qui eux, pousseront peut-être un jour, les portes de votre institution. Cette nouvelle approche vous permet de rendre visibles vos collections au plus grand nombre : c’est un acte de démocratisation culturelle.

  • Frapper juste !

    « Hors les murs » ne veut pas dire « n’importe où, n’importe comment » tout au contraire. Se rendre dans un nouvel endroit, ou un lieu public, c’est se rapprocher d’un type de public plus ou moins homogène. Dès lors, ce nouveau public est soit acquis à la structure qui accueille vos œuvres, soit lié à l’espace public que vous occupez du point de vue géographique. Avec un peu de recherche, le hors les mursvous permet donc de vous adresser de façon adaptée à ces nouveaux publics afin de leur parler avec leurs codes, leurs médias, leurs habitudes, etc.

  • S’inviter dans le quotidien

    Combien de fois nous nous sommes dit : « dimanche, je vais voir cette fameuse exposition », mais sur la route nous avons croisé mille et une autres « activités » à faire ? Le hors les murs permet de faire entrer « la culture » dans le quotidien. Ce n’est plus « aller au musée » c’est « tomber nez à nez avec le musée ». Cette démarche, lorsqu’elle est douce et bienveillante, a des bénéfices évidents pour la population.

    musée; inauguration; site romains;

S.A.S.U. ATELIER PANDORE

Mail : contact@atelier-pandore.fr

Tèl. (+33)6 85 29 04 18

Adresse (S.S) : 72a rue du Général de Gaulle 67640 FEGERSHEIM

Adresse (bureau) : 24 rue du vingt-deux novembre 67000 STRSABOURG

SITEMAP

> Accueil – Atelier de valorisation du patrimoine

  • Les boîtes 
    • Le “musée” de Pandore
    • La “vitrine” de Pandore
  • L’atelier
  • Nos références
  • Le blog

Prenons rendez-vous !